Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Convention canne : Après leur rencontre avec le conseiller du ministre, les planteurs "gardent grand espoir"

Après une rencontre infructueuse avec le ministre délégué aux Outre-mer ce vendredi soir, les planteurs ont rencontré ce samedi après-midi le conseiller du cabinet du ministre lors d'une réunion en présence de la Daaf, mais sans l'industriel Tereos.

"On a échangé sur ce qu'ils nous ont proposé hier, on a fait des contre-propositions, on a fait des propositions pour la canne longue machine qui viendraient renforcer les dispositifs proposés dans les dernières discussions", réagit Pierre-Emmanuel Thonon, co-président du CPICS, le comité paritaire interprofessionnel de la canne et du sucre, à l'issue de cette rencontre. "On espère que le dispositif va être accepté. Si demain le dispositif est accepté, le problème de la canne longue machine devrait être réglé, donc là-dessus on garde grand espoir dans les discussions qu'on vient d'avoir. Un meilleur partage des richesse, une canne longue machine avec des garanties derrière... La suite au prochain épisode. Sur le partage des richesses, on est prêt à faire des consensus, on attend de voir la réponse de Tereos". 

"L'Etat commence à comprendre qu'il n'y a pas de partage"

"La réunion était plus constructive qu'hier. Le ministre va transmettre nos propositions à Tereos et je pense qu'à un certain moment, l'Etat va arbitrer dans ce débat-là", commente Isidore Laravine, membre du Comité paritaire de la canne et du sucre, pour qui"l'Etat commence à comprendre qu'il n'y a pas de partage.

"J'ai expliqué que si on fait 20 millions de bénéfices, Tereos en prend 18. J'ai demandé au conseiller du ministre 'est-ce que ça c'est un partage ?' et il a rigolé". 
Il précise : "La nouvelle proposition, c'est 7 millions, après on laisse un curseur, et à partir de ce montant-là, on partage 50/50."

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article