Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Emmanuel Macron confirme Elisabeth Borne et lui demande de mettre en place un "gouvernement d'action"

Les doutes sur le maintien d’Elisabeth Borne à Matignon sont levés. Après la déroute des élections législatives, Emmanuel Macron a décidé de maintenir sa Première ministre en place. Dans un entretien l’AFP publié hier soir, le président de la République a chargé la chef du gouvernement de lui proposer « gouvernement d’action ». Celui-ci devrait être présenté début juillet.

"La Première ministre a ma confiance pour mener l’action du gouvernement dans la durée pour notre pays", a confirmé le chef de l’État. Elisabeth Borne pourrait proposer un nouveau gouvernement comprenant des représentants d’autres forces politiques prêtent à travailler avec l’exécutif.

Pas de LFI ni de RN

La Première ministre doit identifier ceux qui seraient prêts en entrer dans un gouvernement de coalition. Néanmoins, cet appel d’offres ne s’adresse pas à tout le monde. "Ce sera des communistes aux LR. Les Français ont accordé une légitimité aux députés RN et LFI et ces partis ont une formation politique. Je ne confonds pas les extrêmes, mais par leur expression, leur positionnement – j’ai toujours été clair sur ce sujet –, ces formations ne s’inscrivent pas comme des partis de gouvernement", précise Emmanuel Macron.

C’est donc avec ce cahier des charges que l’ancienne ministre du Travail doit composer ce gouvernement. Ce dernier doit être susceptible d’obtenir un vote de confiance le 5 juillet et de porter la réforme des retraites durant l’automne.

Emmanuel Macron a fixé d’autres limites à la chef de l’État. Cette dernière doit porter cette réforme et celle concernant le plein emploi sans augmenter "ni dette ni impôts".

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article