Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vidéo - Frédéric Maillot candidat dans la 6e pour porter le projet de la Nupes

Engagé depuis une quinzaine d'années dans le milieu socio-culturel, Frédéric Maillot a fait ses premiers pas en politique il y a une dizaine d'années en tant que co-fondateur du parti Croire et Oser, qu'il a quitté l'an dernier. Le Chaudronnais a déjà été colistier à deux reprises aux dernières municipales et cantonales et brigue pour la première fois un scrutin en son nom propre. Et pour cette première, on peut dire qu'il a frappé fort dans la circonscription où sa suppléante n'est autre que Leïla Langenier, fille de Lucet Langenier, l'ancien maire de Sainte-Suzanne entre 1980 et 1993 et figure emblématique du PCR. De quoi faire siffler les oreilles de l'actuelle municipalité sainte-suzannoise où la fille du maire Maurice Gironcel, Nadia Damour-Gironcel, est également candidate contre le duo Maillot/Langenier.

Âgée de 42 ans, Leïla Langenier dit avoir toujours gardé "cette flamme pour la politique" et se dit fière désormais d'être la première femme de sa famille à se lancer en politique. "Quand Frédo (NDLR : le surnom de Frédéric Maillot) m'a demandé de le suivre dans cette aventure, j'étais très honorée. Je sais qu'en m'engageant auprès de lui il fera un bon député pour bâtir une Réunion plus juste et solidaire", explique-t-elle.
 

 

"Tirer La Réunion vers le haut et en même temps ne plus baisser la tête"

Un avis plus que partagé par la présidente de Région Huguette Bello, qui n'a pas manqué de qualificatifs pour dire tout le bien qu'elle pensait de Frédéric Maillot, également son vice-président à la Région en charge de l'économie sociale et solidaire. "Le renouvellement de la classe politique se traduit par ce passage de relais", clame la locataire de la Pyramide inversée qui demande aux électeurs qui voteront le mois prochain de "croire en notre jeunesse", représentée pour elle dans cette circonscription par Frédéric Maillot et Leïla Langenier. "Ce que nous voulons avec les candidats que nous soutenons dans toutes les circonscriptions c'est de tirer La Réunion vers le haut et en même temps ne plus baisser la tête".

Présent aussi à cette officialisation, le député sortant et candidat à sa réélection dans la 5e circonscription, Jean-Hugues Ratenon, voit une certaine similarité entre son parcours et celui de Frédéric Maillot. "Frédéric lé un marmay lakour kom mwin, nou vyin du mèm coin social", lance un des architectes de "l'union" de la gauche à La Réunion à l'occasion de ces élections législatives, pour qui il est important "qu'il y ait des hommes et des femmes représentatifs de notre société, pas seulement des filles ou fils de médecin ou d'avocat". "Nous avons 7 candidatures qui portent le même projet, à savoir celui de la Nupes", ajoute Jean-Hugues Ratenon.

Un discours qui a particulièrement parlé à Frédéric Maillot, qui souhaite s'inscrire en cas d'élection "dans la lignée" des député(e)s sortant(e)s" de la seconde et la cinquième circonscription afin, dit-il, d'"aller plus vite contre la casse de Macron" :

"Il n'y a rien de plus beau lorsque deux jeunes portent l'espoir de leur pays". C'est avec plein d'ambition que le binôme Frédéric Maillot / Leïla Langenier ont officialisé ce vendredi leur candidature dans la 6e circonscription.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article