Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un élu de Saint-Leu dit ses quatre vérités et claque la porte de la majorité

Le communiqué de Dominique Abar :  

"Chères Saint-Leusiennes, chers Saint-Leusiens, 

Je m’appelle Mr ABAR Dominique dit TIDO, je suis artisan coiffeur à St-Leu et depuis 2014, je suis conseiller municipal dans notre commune.  

Mon premier mandat fut sous la mandature de Mr Thierry ROBERT puis plus récemment sous celle de Mr Bruno DOMEN.  

On peut toujours dire que tout n’était pas parfait sous l’ère Thierry Robert, cependant j’ai le regret de constater qu’actuellement au sein de la commune c’est une véritable catastrophe.  

Ignorant les vraies raisons du clash entre Thierry ROBERT et Bruno DOMEN et surtout après les belles paroles du maire actuel pour me convaincre de l’accompagner aux élections municipales de 2020, j’ai décidé de lui accorder toute ma confiance. Malheureusement, ce n’est qu’en septembre 2020 que j’ai eu vent d’un certain nombre de faits me permettant enfin de comprendre que cette trahison de 2019 se limitait à une volonté d’éliminer Mr ROBERT à la demande de certaines personnes influentes.  

Entre 2020 et ce jour, j’ai voulu croire, j’ai donc observer, patienter, analyser, vous m’excuserez pour cette expression triviale, mais là, je suis au bout du rouleau !  

De 2019 à 2021, les dépenses ont flambé, car il fallait préparer et gagner les élections municipales et cantonales, créant la situation financière calamiteuse que nous connaissons aujourd’hui à savoir plusieurs augmentations : le tarif de la cantine scolaire, le tarif de location de salle, le tarif des emplacements pour le marché forain, le tarif de mercredi jeunesse et ce qui va très probablement asphyxier encore plus les citoyens Saint-Leusiens, l’augmentation possible de la fiscalité prochainement calcul très politicien car, pour reprendre son expression,  il veut pouvoir "ouvrir les robinets à la veille des prochaines élections municipales". 

Ces décisions, je les ai votées en partie, pardonnez-moi ! Mais croyez-moi l’unique raison n’est ni plus ni moins que la peur de l’autorité du maire car malgré son air gentil, timide et réservé, la terreur règne avec la fameuse expression "je couperai des têtes si nécessaire".  

Il est inacceptable qu’en tant qu’élu, il faille parcourir le chemin du combattant pour obtenir un rdv ou encore une réponse à une simple demande par sms. Si un élu se heurte à cette problématique qu’en est-il de la population qu’il ne reçoit quasi jamais et exceptionnellement uniquement après sélection. Par ailleurs, sans certitude absolue, des bruits de couloir internes, deviennent assourdissants, j’entends parler de malversations, de favoritisme, de travaux illégaux autorisés par le cabinet et le maire pour des proches etc.  

Que ce soit clair, je refuse catégoriquement de continuer à faire partie de toute cette mascarade dangereuse, gérer une commune n’est pas un jeu, il faut être compétent, sérieux, honnête et être bien entouré, ce n’est pas le cas aujourd’hui et toute la Réunion le sait. 

Je veux en cette nouvelle année 2022 tordre le cou à ma peur et assumer mes responsabilités vis à vis des Saint-Leusiens. 

À l’heure actuelle, au sein de la commune de Saint-Leu, c’est l’anarchie totale avec les absences permanentes du maire hors département qui ignore la population sauf quand il a besoin d’elle, la désorganisation des services, l’absence de contrôle, un pilotage inexistant, les vols avec récemment la perte du coffre contenant une somme importante de la régie municipale, en somme de l’amateurisme généralisé.  

S’ajoutent à ces constatations, le climat délétère entre certains élus, l’abandon de tous les projets qui place désormais la commune de Saint-Leu dans un immobilisme sans précédent, une situation tout bonnement inacceptable, intolérable et condamnable.  

J’ai donc décidé de parler, de dire la vérité sur ce qui vous est caché, je suis donc le premier élu de la majorité à rejoindre le banc de l’opposition afin de pouvoir défendre avec détermination les Saint-Leusiens, en toute liberté et surtout honnêteté. 

Plus d’une dizaine d’élus ne sont plus d’accord et sont anéantis car chaque jour est un véritable combat pour nous face à la colère permanente et généralisée de la population et du personnel communal suite aux mensonges et manipulations permanents du maire.  Jamais notre commune n’a connu une telle situation aussi attristante et inquiétante. 

J’invite donc tous mes amis élus que j’apprécie, conseillers ou adjoints, qui savent pertinemment que je suis dans le vrai, à me rejoindre dans le camp de la raison, à mettre de côté leur peur et à siéger sur les bancs de l’opposition faute de quoi ils seront eux aussi totalement tenus pour responsables de tout ce qu’il se passe.  

Oui, je sais, mon choix ne sera pas sans conséquences puisque très certainement il ne tardera pas à me retirer ma délégation connaissant son fonctionnement. Délégation, qui au final m’avait été accordé que sur le papier.  

Très franchement, ce ne sont pas les quelques centaines d’euros que je perçois chaque mois qui auront raison de mon intégrité, ma dignité et toutes les autres valeurs de respect, de justice et de vérité qui m’animent".
 

 

Le droit de réponse de la mairie sur les vols évoqués :  

Interrogée sur les vols évoqués par le conseiller municipal dans son communiqué, la municipalité nous indique que le vol du coffre a eu lieu l'année dernière. Une enquête de la gendarmerie a été faite. L'agent a été licencié. Plus récemment, c'est plutôt un vol de matériaux qui a été signalé au sein des services techniques. Une enquête interne est en cours.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article