Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Provocation à la haine raciale et injures : Eric Zemmour de nouveau condamné

L'avocat du polémiste a annoncé dès la fin de l'audience que son client, absent lors de l'annonce du délibéré, faisait appel de la décision.

Eric Zemmour est condamné à 100 jours-amende à 100 euros avec une peine de prison à la clé en cas de non-paiement. Ses propos, fustigés par le ministère public dont le tribunal a suivi les réquisitions, datent de septembre 2020. Ce jour-là, le chroniqueur de CNews avait dit lors d'un débat au sujet des mineurs migrants isolés : "Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c'est tout ce qu'ils sont. Il faut les renvoyer et il ne faut même pas qu'ils viennent". Le directeur de la chaine info devra également s'acquitter de 3000 euros d'amende.

Une trentaine d'associations s'étaient portées partie civile, à l'image de SOS Racisme, La Ligue des doits de l'homme ainsi qu'une vingtaine de conseils départementaux, les mineurs isolés étant gérés par ces collectivités. 

"Il n'y a pas une once de racisme chez Eric Zemmour. Il ne fait que décrire la réalité ", a commenté Me Oliver Pardo qui avait plaidé la relaxe, estimant que les poursuites pour "provocation à la haire raciale" et "injures" ne tenaient pas, les mineurs n'étant "ni une race, ni une religion, ni une ethnie". C'est la deuxième condamnation pour des faits de même nature pour le candidat de 63 ans.

Ce jeudi, il comparait en appel pour "contestation de crime contre l'humanité", propos tenus en 2019, toujours sur CNews, indiquant que "Pétain avait sauvé les juifs français". Il avait été relaxé en première instance.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article