Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'arrêt des vols à destination de l'Afrique du Sud : Une catastrophe de plus pour Air Austral

Voici le communiqué officiel :

En raison de la découverte d’un nouveau variant du coronavirus particulièrement préoccupant, le Gouvernement fait le choix de suspendre pour une durée minimale de 48 heures les arrivées en provenance des pays d’Afrique australe.

Le variant B1.1.259, détecté dans plusieurs pays d’Afrique australe dont l’Afrique du sud, présente plusieurs mutations aux effets incertains. Si aucun cas n’a été détecté à date sur le territoire Français, le principe de précaution maximale doit s’appliquer.

Ainsi, à compter d’aujourd’hui et sans délai, les voyageurs en provenance d’Afrique du Sud, du Lesotho, du Botswana, du Zimbabwe, de Mozambique, de Namibie et d’Eswatini, quel que soit leur statut vaccinal, ne pourront plus entrer sur le territoire national, pour une durée minimale de 48 heures.

Les personnes ayant voyagé au cours des 14 derniers jours dans l’un de ces pays sont invitées à se signaler aux autorités et à réaliser dans les meilleurs délais un test de dépistage RT-PCR.

Le Gouvernement appelle les voyageurs qui avaient prévu de se rendre dans ces pays à suspendre leur voyage.


Cette décision arrive au plus mauvais moment. Selon le journal Echo Austral, la compagnie aurait perdu plus de 76 millions d'euros entre mars 2020 et mars 2021. Alors que dans le même temps, les revenus ont diminué de 55%. Et ça ne s'est pas arrangé depuis...

Le bilan est encore plus catastrophique si on regarde les dettes cumulées qui dépasseraient 220 millions d'euros. La trésorerie sera bientôt à zéro, au point que l'on ne sait pas comment seront faits les salaires au-delà du 31 décembre !
 

Or, s'il n'y a plus de trésorerie, "c'est aussi parce que nous n'arrivons pas à vendre de billets d'avion", déclare Marie-Noëlle Wolff, déléguée syndicale UNSA Air Austral au journal spécialisé TourMag.
 

Le seul espoir résidait dans une reprise des vols vers les destinations qui sont encore fermées et dans un retour des voyageurs dans les avions, grâce à une levée des restrictions sanitaires.

Côté retour des voyageurs, l'espoir a été douché ce matin avec les annonces par le préfet de nouvelles restrictions, avec notamment l'imposition d'un test pré-embarquement pour tous les voyageurs arrivant sur le territoire en provenance de métropole et de Mayotte, à compter du lundi 29 novembre. Qui a envie de se faire fourrer un gros coton-tige dans le nez juste pour un voyage d'agrément ? Ne voyageront que ceux qui ont un vrai motif impérieux.

Quant à la réouverture des lignes, l'Afrique du Sud se referme alors que notre compagnie régionale n'avait repris ses vols que depuis le 7 novembre dernier. Quant aux autres destinations, soit elles ne sont pas rouvertes, soit elles ne sont pas près de l'être...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article